A45
29 Décembre 2018 à 10h40 - 145

Le Pays-Basque est assez recherché dans l'immobilier

Le marché de l’immobilier est en plein effervescence, en particulier du côté du Pays Basque. Sans doute en raison de sa situation, entre la France et l’Espagne, de ses paysages, mais également de son économie florissante. Difficile, il y a quelques années, d’envisager d’investir dans l’immobilier Pays basque. Pourtant, la situation a bien changé, si bien que la demande dans le secteur a littéralement explosé.

Une prédisposition géographique favorable à l’immobilier Pays basque

Le Pays Basque se divise en deux : d’une part le littoral et d’autre part l’arrière-pays. Par conséquent, deux marchés à fort potentiel dans l’immobilier. Les vendeurs ont dû se faire à l’idée de l’existence de deux réalités fiscales et économiques. Pour cela, ils ont ajusté les tarifs, d’où la fluidité évidente du marché. L’immobilier Pays basque pour lequel les investisseurs semblent surtout s’enthousiasmer se trouve dans les villes comme Bidart, Biarritz, Guéthary et Saint-Jean-de-Luz. Ce sont en l’occurrence des villes côtières. Cependant, l’engouement pour les sites en arrière-pays est tout aussi manifeste avec un intérêt certain pour Ahetze, Arbonne, et Arcangue. Les besoins sont tels que 75 % du marché de l’immobilier dans le Pays Basque se vendre entre 800.000 € et 3 millions d’euros, soit une moyenne de 1.445.000 €.

Les choix entre les maisons secondaires et les résidences principales

L’on connaît le Pays Basque pour ses attraits indiscutables d’un point de vue touristique. Beaucoup y ont déjà investi dans l’immobilier, en office de maisons secondaires. Toutefois, depuis 5 ans déjà, l’on remarque que de plus en plus de monde s’intéresse aux constructions pour en faire une résidence principale. Cet intéressement s’explique bien entendu par la proximité de la mer. Certains quartiers autrefois ignorés regagnent aussi du prestige. C’est le cas du quartier du Parc d’Hiver de la ville de Biarritz. Le cas d’autres endroits comme Urrugne, Sare et Ascain est spécial. Ces derniers ont perdu de leur attractivité. Aujourd’hui, grâce à des offres immobilières plus accessibles, ils font également partie des zones où le nombre de transactions augmente de jour en jour. Plus concrètement, les prix des immeubles ont été revus à la baisse, soit entre 850.000 et 1.800.000 € pour une maison et entre 500.000 et 1.200.000 € pour un appartement.

Une envie d'expression, réagissez !

Immo

  1. 26 Janv. 2019On a aimé travailler avec le constructeur Le Mas Toulousain130
  2. 10 Déc. 2018L'immobilier est dominé par Le Mas Toulousain235